Découvrez les actus

Bizzeo

165 abonnés
Paris (75)
Entre 10 et 20 personnes
Partager
Levée de fonds

Les levées de fonds des start-ups françaises du mois de février

En ce mois de février, le secteur commercial est particulièrement dynamique et de nombreuses start-ups cherchent à renforcer leur force de vente pour accélérer leur développement. La French Tech continue ainsi de démontrer son dynamisme et son attractivité pour les investisseurs et les talents, dans un contexte économique et social qui reste incertain mais porteur de nombreux défis et opportunités. 

Les collectes de fonds ont atteint des niveaux historiquement bas en ce mois de février

Quels sont les lauréats de ce mois-ci ? 

Les levées de fonds, chaque mois, sont nombreuses, tu t’en doutes, mais ce qui nous intéresse ici, ce sont les entreprises qui profitent de ces nouvelles ressources financières pour embaucher dans les mois à venir ! 

Agdatahub vient d'annoncer une seconde levée de fonds de 4,8 millions d'euros, avec la participation d'Avril, InVivo, Capgemini, IN Groupe et la Banque des Territoires. L'objectif principal de cette levée de fonds est de déployer commercialement ses solutions sur le marché français et européen et de devenir l'intermédiaire européen officiel des données agricoles. Agdatahub, une start-up française, a développé la plateforme SaaS API-Agro, qui est un catalogue sécurisé de données agricoles qualifiées, ainsi que l'application mobile Agritrust, qui permet l'authentification et la gestion des consentements des exploitants agricoles. La plateforme API-Agro permet de mettre en relation les émetteurs (agriculteurs et éleveurs) avec les consommateurs ou exploitants de ces données, qui peuvent être des coopératives, des instituts techniques, des acteurs gouvernementaux, des collectivités territoriales ou des industriels. Le modèle économique d'Agdatahub consiste à vendre un abonnement SaaS à ceux qui souhaitent exploiter les données, avec une plateforme qui respecte la volonté de l'émetteur de données en termes d'open data, de réservation à certains acteurs ou de privatisation. 

La start-up française de la fintech N2F a levé 24 millions d'euros de financement auprès de PSG Equity pour développer sa solution SaaS de gestion des dépenses professionnelles. Fondée en 2015 par deux ingénieurs en développement, l'entreprise compte maintenant 90 salariés. La solution N2F dématérialise la gestion des notes de frais, permettant aux salariés de prendre en photo leurs factures et de les transmettre automatiquement à la comptabilité via l'application web ou mobile. La technologie de scan intelligent de N2F repère et surligne les informations clés sur chaque justificatif, facilitant ainsi la gestion comptable. Cette levée de fonds devrait permettre à l'entreprise d'accélérer son déploiement à l'international, de recruter 200 salariés supplémentaires et d'investir dans le développement de nouveaux produits.

Elyn, une start-up française fondée en 2022, a créé une solution clé en main pour les sites de vente en ligne leur permettant d'ajouter à leur plateforme une fonctionnalité populaire chez Zalando et Amazon : la possibilité d'essayer les articles avant de les acheter. Cette fonctionnalité augmente les taux de conversion et diminue les retours sans achat, représentant 20 % des ventes pour les articles où elle est proposée. Elyn a annoncé une levée de fonds en amorçage de 2,5 millions d'euros menée par Headline et Arc (Sequoia Capital), complétée par des business angels dont le family office des propriétaires des Galeries Lafayette, celui du co-fondateur de Veepee et Marc Menasé de Founders Future. Les fonds seront utilisés pour doubler les effectifs de la start-up, actuellement composée de 15 personnes, et développer de nouvelles fonctionnalités.

La start-up bordelaise Locuta a levé 1 million d'euros pour financer ses besoins en recrutement, commercialisation de ses services et R&D. Elle développe une IA conversationnelle qui permet d'améliorer l'efficacité des centres d'appels et des services commerciaux en facilitant le traitement des appels entrants et sortants. L'entreprise propose également une solution clé en main pour la prospection et les appels sortants, appelée Starleads, qui permet de qualifier, valider et enrichir les fichiers de prospection et de maximiser le nombre de rendez-vous qualifiés. La levée de fonds a été soutenue par Newfund, 4 business angels et Bpifrance.

Brigad, une entreprise française qui propose une solution de mise en relation avec des freelances pour les secteurs en tension tels que la restauration, l'hôtellerie et le médico-social, a levé 33 millions d'euros auprès de plusieurs investisseurs, dont Balderton Capital qui a investi 22 millions d'euros, Wendel Group, Serena Capital et Square Capital qui ont investi 6 millions d'euros au total, ainsi que 5 millions d'euros en dettes. Brigad utilise un algorithme de mise en relation pour permettre aux entreprises de trouver rapidement des travailleurs indépendants correspondant à leurs besoins, tandis que les travailleurs indépendants peuvent organiser leurs missions et choisir les entreprises pour lesquelles ils souhaitent travailler. L'entreprise vise à poursuivre sa croissance en se concentrant sur ses deux principaux marchés, la France et l'Angleterre, tout en préparant une expansion dans de nouveaux pays. 

Les start-ups de la French Tech ont levé un montant total de 481,85 millions d'euros auprès d'investisseurs au cours du mois de février 2023. Cela représente une baisse de 28 % par rapport au mois précédent et de 34 % par rapport à février 2022.

Pour terminer, si tu es en recherche d’emploi, n’hésite pas à te renseigner sur les entreprises présentes sur nos articles “levée de fonds”. Ces entreprises vont avoir besoin de recruter dans les mois à venir, à petite ou grande échelle, et qui sait ? Tu es peut-être la personne qu’ils attendent.

On se retrouve le mois prochain pour découvrir de nouvelles levées de fonds ! 

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter ces articles pour en apprendre davantage sur les levées de fonds :

0 commentaire
C